Des nouvelles de mes projets 2015

Le 1er janvier dernier, j’ai publié, sur ce blogue, un article faisant part de mes trois objectifs concrets pour mon année 2015. Deux mois et demi plus tard, je veux aujourd’hui en donner des nouvelles à ceux qui suivent mes périples et m’encouragent dans mes projets.

 

Ce blogue

20150317144802Mon premier objectif pour l’année est d’alimenter ce blogue d’une manière beaucoup plus régulière que ce que je faisais auparavant. Je suis heureuse de parvenir maintenant (sauf exceptions) à publier des écrits de manière hebdomadaire! Ce sont parfois des histoires ou des anecdotes, parfois le partage d’œuvres ou de liens, souvent des réflexions… Je produis aussi mes capsules vidéos pour ados cathos, Un mot pour Béa, à un rythme mensuel (même si, jusqu’à maintenant, leur publication a été retardée par le fait qu’un problème technique m’a empêché de faire du montage vidéo en janvier). Ces capsules sont un peu maladroites, peut-être, mais je tente de les faire à la fois dynamiques et profondes et je prends doucement de l’expérience pour en améliorer le résultat!

 

Un livre à publier

DSCN6249Dans les deux premiers mois et demi de l’année, il y a deux de mes écrits pour publication éventuelle en livres que j’ai considérablement avancés. Le premier est une réflexion sur la liberté, dans ses différentes définitions et sa force réelle… Mais celui que j’ai choisi d’avancer suffisamment pour qu’il soit prêt à être publié à la fin de l’année, suivant mes objectifs 2015, c’est un roman appelé «Le gars parfait». C’est d’abord une romance d’adolescents que j’avais commencé à conceptualiser et rêver vers la fin de mon secondaire, mais avec ma maturité et mes intérêts aujourd’hui quelque peu différents, l’histoire est devenue beaucoup plus réflective, en plus de prendre de l’intérêt en quelques péripéties supplémentaires. Je m’amuse bien à déployer mes personnages dans des discussions et des anecdotes qui donnent du sens à leur existence. Et plus j’écris, plus j’ai envie d’écrire, ayant déjà en tête mes prochains romans! (Il me semble que toute réflexion que je puisse écrire a bien plus de crédibilité lorsqu’elle est réfléchie et/ou vécu par mes personnages! Ils démontrent ce que je veux dire bien mieux que je ne le pourrais autrement!) Cette écriture est une tâche de laquelle je m’acquitte avec bonheur, car je dois dire qu’il n’y a fort peu de moments où j’ai plus l’impression de faire ce pour quoi je suis faite que lorsque j’écris…

 

Volontariat

logo-JMJ-Cracovie-2016Le troisième et dernier objectif que je me suis donné en début d’année est d’offrir mes services de volontaire pour l’organisation des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de Cracovie (2016). À ce niveau, les choses ne se sont pas passé exactement comme prévues… Mon aventure en Pologne n’a pas suivi un parcours calme et facile! Passant par quelques imprévus administratifs, la situation est maintenant que le projet sur lequel j’étais censée travailler pour l’emploi qu’on m’avait assuré, en Pologne, est tombé à l’eau, et je me suis donc retrouvée sans emploi sur place. Pas d’emploi, ça veut dire: pas de visa de travail pour entrer au pays! Donc, plutôt que de retourner à Cracovie (après le temps passé dans ma famille) et d’y travailler en attendant de savoir si je peux m’impliquer dans l’organisation des prochaines JMJ internationales, je dois m’occuper autrement, et ailleurs, en attendant de savoir si je pourrai bel et bien être utile comme volontaire internationale dans la préparation de cet événement. Et d’après les contacts que j’ai faits en ce sens, je ne pourrai pas savoir cela avant juillet…

Comme l’une de mes sœur se marie au mois d’août prochain, il y a de fortes chances pour que je reste finalement au Québec au moins jusqu’en septembre. Ensuite, tout dépendra de ce que m’aura dit l’organisation des JMJ de Cracovie! Car je ne manque pas d’idées de projets par ailleurs, mais je pense qu’il est bon que les JMJ restent ma priorité pour l’instant, dans l’éventualité où les portes s’ouvriront pour que ma collaboration avec l’organisation fonctionne.

En attendant, j’habite chez mes parents, au Lac-Saint-Jean, avec mes deux plus jeunes sœurs. Être ainsi logée et nourrie me permet d’avancer beaucoup plus aisément mes projets d’écriture, et je cherche à être attentive à ce que le Seigneur pourrait mettre d’autre sur ma route. Revenant d’une fin de semaine de retraite des plus nourrissantes, au début du Carême, j’ai eu la surprise de me sentir exactement là où je devais être en ce moment, dans un rythme de vie plus tranquille, à mettre en place mes projets… Mexique2Et dernièrement, j’ai aussi décidé de m’embarquer dans l’aventure d’un voyage de quelques jours au Mexique avec le Centre Agapê de Québec. Là-bas, il y a entre autres le Centre Juan Pablo II où divers cours sont donnés pour différentes catégories de personnes, et avec le reste du groupe, je pourrai aider à l’animation de jeunes et à quelques travaux manuels pour leur bien-être… Comme c’est l’une des aspirations les plus profondes de mon cœur d’œuvrer dans l’humanitaire à l’international, je crois que cette expérience pourra m’être des plus formatrices! (Et je vous en donnerai certes des nouvelles sur ce blogue!)

 

Financement

En janvier, j’ai aussi lancé une «campagne de financement personnel» afin de m’aider à me lancer dans mes objectifs, à avancer mes projets. De généreux donateurs m’ont offert une somme qui m’a déjà servi à m’abonner à mon logiciel de montage vidéo (qui m’est TRÈS utile) pour toute l’année; le reste, ainsi que ce que je recevrai par la suite, servira à payer mon expérience au Mexique, puis mon billet d’avion pour la Pologne dans l’éventualité où j’y retournerai bel et bien.

Je dois ces précisions aux personnes qui me soutiennent financièrement, mais plus que tout, je dois dire que c’est le fait que ces gens croient en moi et en ce que je fais qui m’est le plus précieux; ça m’est une immense motivation! Sans cela, j’aurais bien de la difficulté à faire les efforts nécessaires, et je me demanderais sans cesse si ce que je fais est juste et bon. De tout mon cœur, donc, à vous qui êtes mes lecteurs, à vous qui m’encouragez sur Facebook, et spécialement à vous qui me donnez même un peu de vos avoirs parce que vous croyez en ma mission, je vous dis un immense: MERCI!

Advertisements

2 réflexions sur “Des nouvelles de mes projets 2015

  1. Je me souviens de ce tendre passage: « Il redescendit alors avec eux et revint à Nazareth; et il leur était soumis. Et sa mère gardait fidèlement toutes ces choses en son cœur. Quant à Jésus, il croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes» [Lc2,51-52].
    Je pense qu’on est tous appeles a’ etre, alternativement, un petit peu “Jesus” et un petit peu “Marie”… ou, au moins, a’ y essayer!
    Marie observe Jesus et “garde fidelement toutes ces choses en son cœur”. En ces quelques mots on voit la candeur du Fleur de Lys. Les lys des champs sont les plus humbles de tous et, cependant, “Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux” [Mt 6.29 ]! Avec cette candeur nous sommes appeles a’ accueillir les mouvements des ames proches a’ nos coeurs et que nous aimons. Il s’agit d’un accueil “fidele”. Cette fidelite’, pour etre pleine, ne peut venir que de Dieu et, pariment, ne peut etre adressee qu’a’ Sa source jailissante, qui, comme “eau vive”, germine tel qu’un bourgeon dans les coeurs de ses Hommes et de ses Anges.
    Jesus, de son cote’, “croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes”. Pourquoi prendre le temps de croitre? Il est Dieu, il aurait pu devenir grand tout d’un coup, en claquant des doigts! Mais non… il a choisi de creer le pont entre les deux mondes, celui des hommes et celui d’en haut, et de vivre le temps dans le temps… et avec son temps!
    Si on pense a’ la venue de la belle saison, on voit bien que chaque plante germe en suivant un calendrier tout a’ elle. Avant, les perce-neige, apres l’aubépine et les crocus, enfin les poiriers et les pommiers. Ainsi ils font les hommes et leurs reves, devant le Pere du Ciel, que je n’ai pas du mal a’ imaginer dans son Jardin a’ lui, a’ les observer patient et tout a’ fait serein, en se caressant la barbe blanche.
    Chere Valerie, je lis tes lettres et j’en suis touche’. Je pense qu’il me faudrait une camomille avant, une pendant et une autre apres! Au fait, je oscille entre l’heureux… le preoccupe’… et le “what the heck!”. Mais je remercie Dieu et avec joie de la merveille que tu es!

  2. Ping : Changement de plan! | Val Carrier

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s