Mes projets pour 2015

DSCN3225Pré-propos: mon mode de vie

J’ai un mode de vie assez particulier, je pense qu’on peut le dire. C’est que je suis une grande voyageuse, de cœur et maintenant aussi de faits. Pour moi, c’est une nécessité: c’est ce qui me met en marche, me permet d’évoluer et d’agir fructueusement dans le monde. Si tout le monde était comme moi, nos sociétés n’iraient pas loin! Mais lorsque je tente une vie stable et plus normale, je me sens handicapée sociale, incapable de m’adapter à ce qui est nécessaire et semble facile pour la majorité; je me sens carrément déficiente. Alors humblement, je me suis mise à accueillir ce que je suis et j’apprends de quelles façons je peux me motiver et être efficace, être utile, en faisant les choses à ma manière. Je vis donc souvent différemment, non parce que je suis meilleure ou parce que je pense que je le suis, mais parce que je me découvre incapable de faire les choses de la manière la plus commune et que je choisis plutôt, donc, de les faire comme je le peux!

 

Trois objectifs pour 2015

Maintenant que mes tripes sont sur la table à ce propos (selon l’expression et non littéralement, bien sûr), j’en viens au sujet de cet article de blogue: mes projets pour l’année qui débute aujourd’hui, la toute belle et neuve 2015. Mes résolutions y sont attachées, et mon avenir en découlera… Ces projets sont toujours remplis d’incertitudes et ouverts à la spontanéité de la vie, mais ils sont un juste guide du chemin que je veux prendre cette année. Dans la confiance et l’abandon! (Car vous verrez plus bas que j’aurai aussi besoin de votre générosité.) Et je vous présente ces projets en trois principaux objectifs:

 

1. D’abord, je veux écrire plus sur ce blogue! L’écriture est pour moi une passion, mais plus encore, je la ressens aussi profondément comme une vocation. Quel dommage que je manque si souvent de discipline et que j’aie si peu écrit dans la dernière année! Mais j’ai la ferme intention que cela change! Je trouverai et mettrai en place des moyens de me motiver et de me discipliner à ce niveau.

Il y a exactement un an aujourd’hui, je débutais ce blogue avec un article qui laissait voir un peu de mon cœur de voyageuse… Dans la prochaine année, j’y écrirai d’une manière beaucoup plus régulière et fidèle, partageant mes réflexions et mes observations, leMoi_qui_ecriss nourrissant de mes découvertes culturelles, historiques, humaines et autres. Je publierai aussi, à l’occasion, des histoires fictives et des récits de voyage. Et je tenterai autant que possible de ne pas oublier mes jeunes amis cathos pour qui je continuerai ma série vidéo «Un mot pour Béa» afin de répondre à leurs questions!

 

2. En 2015 – c’est là mon deuxième objectif -, j’écrirai aussi des livres… Si je suis bien maladroite pour vivre en société, je suis toutefois plutôt habile dans les réflexions et leur transposition en mots, et dans la composition en général! (On ne peut pas tout avoir… mais on a chacun quelque chose!) En fait, j’aime écrire depuis aussi longtemps que ma mémoire peut me le laisser savoir! Ma mère m’a raconté qu’avant même de savoir former moi-même des lettres sur du papier, je demandais à ma gardienne d’écrire pour moi les histoires que je composais spontanément. Et je me rappelle bien mon enthousiasme à en inventer d’autres, enfant, en les tapant sur la machine à écrire électrique du bureau de mes parents!

Depuis le secondaire, j’écris des débuts de livres en rêvant de les terminer et de les publier un jour… Je ne veux pas que cela ne reste qu’un rêve! Je veux être écrivaine, comme j’en ressens un profond besoin, un appel criant! Je veux être écrivaine, comme le monde en a aussi besoin, en quelque sorte… (En effet, le monde n’a-t-il pas besoin de chacun de nous dans ce que nous sommes profondément?) Ainsi, à travers les divers livres débutés, conceptualisés et/ou rêvés, romans ou réflexions, je me donne pour objectif qu’à la fin de l’année 2015, l’un soit complètement fini d’écrire, prêt à être publié. (Comme cette idée est à la fois effrayante d’expectatives… et intensément enthousiasmante!)

 

logo-JMJ-Cracovie-20163. Finalement, comme j’ai actuellement un petit travail à Cracovie, en Pologne, et que j’y habite depuis quelques mois, je souhaite aussi me mettre à la disposition de l’organisation des Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) de 2016 qui auront lieu à Cracovie. J’ai participé, sous différents chapeaux, aux quatre dernières JMJ (Allemagne, Australie, Espagne et Brésil), je parle fonctionnellement trois langues (bien que le polonais n’en fasse malheureusement pas encore partie) et j’ai des aptitudes et de l’expérience dans le domaine des communications et dans l’organisation d’événements… J’espère donc pouvoir être utile!

 

Votre générosité

Par contre – et là, j’en viens à votre générosité -, ces beaux projets ne me permettront pas financièrement de vivre. Mon travail en Pologne ne peut pas être suffisant, mes écrits ne me rapporteront certainement rien avant l’an prochain, et pour les JMJ, j’aimerais pouvoir offrir mes services bénévolement afin de les aider au mieux alors que leur budget n’est pas énorme. Aussi, j’ai décidé d’essayer un truc: je lance, pour cette année, une campagne de financement personnel. Pour moi, c’est une sorte de manière de me mendier un salaire pour des projets qui ne peuvent pas m’en rapporter. J’ai bien hésité avant de me lancer dans cette aventure parce que saint Paul écrit: «Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus.» Je ne voudrais surtout pas que cela soit un moyen de vivre dans l’oisiveté! Mais ensuite, j’ai réalisé combien, au contraire, ce serait pour moi une motivation à travailler. Et je me suis dit: socialement parlant, je serais plus valorisée à vendre des objets inutiles ou à offrir un service non nécessaire qu’à me mendier un salaire à cause du fait que ce serait de l’argent gagné par moi-même, mais serait-ce plus logique? Serait-ce plus utile pour le monde? C’est pourquoi, de la même façon que j’aime moi-même donner un peu, selon mes capacités, aux causes en lesquelles je crois, j’ai décidé d’offrir la possibilité à ceux qui croient en moi et en ce que je fais de donner ne serait-ce que quelques sous, selon leurs moyens, via la page GoFundMe de ma campagne personnelle (que vous pouvez visiter en cliquant ici). Et alors que la page de ma campagne est en anglais pour pouvoir être visitée plus universellement, sur ce blogue-ci, c’est en français que je ne manquerai pas de tenir informés les intéressés!

 

En conclusion: rêves d’avenir

Éventuellement, j’aurai de grandes causes pour lesquelles récolter de l’argent: je travaillerai auprès des pauvres, de ceux qui n’ont rien à cause de la guerre ou des inégalités sociales. Éventuellement, j’aurai quelques dollars de plus en poche par la publication de livres que j’aurai écrits et je pourrai me dédier plus facilement à mes projets. Éventuellement, si Dieu le veut, j’aurai plus de crédibilité, plus d’expérience et un effet réel plus important dans cette humanité pour laquelle je veux engager ma vie… Mais pour 2015, voilà ce qu’est l’essentiel de mes projets. Et je me confie à vos prières (ceux qui prient!) pour leur réalisation et les fruits qu’ils porteront!Bonne_annee_2015

Advertisements

3 réflexions sur “Mes projets pour 2015

  1. Ping : Des nouvelles de mes projets 2015 | Val Carrier

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s