En soutien aux chrétiens du monde

Il y a relativement peu de temps, j’ai regardé le film québécois « Incendies », une excellente réalisation de Denis Villeneuve. Je l’ai beaucoup apprécié… Cependant, pendant un bout de temps, j’essayais de comprendre de quel pays il était question; était-ce le Liban? Un autre pays du Moyen-Orient? Mais la réponse est devenue claire: il s’agissait d’un pays fictif, et la situation de guerre présentée était bien librement inspirée de ce qui se passe dans cette partie du monde.

FrancaisPourquoi était-ce clair? Parce qu’il n’y a nul pays au monde où les chrétiens constituent une guérilla meurtrière sans pitié au nom de leur foi telle que celle représentée dans le scénario d’« Incendies ». Non, les chrétiens laissent cela aux extrémistes musulmans… Oh, nous avons bien nos extrémistes, nous aussi, chrétiens; mais Dieu merci, ils ne tombent pas dans l’absurdité radicale d’une telle violence. Ils se rendent minimalement compte que le Christ nous a explicitement demandé de mourrir en martyrs plutôt que de cesser d’aimer. En d’autres époques, l’Église a institutionalisé certaines violences absurdes (toute violence étant généralement absurde): des croisades organisées, l’exécution d’« érétiques », une Inquisition autoritaire… Un sombre passé qu’il ne faut pas oublier afin de ne pas le reproduire, mais combien différent du visage de l’Église actuelle et même de l’Église historique de la majorité des époques!

Aujourd’hui, toutefois, le sort de mes frères chrétiens du monde entier me préoccupe beaucoup… En effet, si, moi, je n’ai jamais rien subi de pire que des moqueries, au nom de ma foi, on ne peut en dire autant de tous les chrétiens du monde. Il n’est pas fini, le temps des persécutions! Il n’a pas diminué, le nombre des martyrs! Aujourd’hui même, 25 juillet 2014, internationalement, on est invité à prier et à jeûner pour les chrétiens persécutés et spécialement pour ceux d’Irak, forcés à quitter leur pays pour éviter des persécutions. Les chrétiens de Mossoul, en particulier, ont vu leurs maisons être marquées de la lettre arabe ن (N) pour « Nazaréens », c’est-à-dire « chrétiens », et le mouvement djihadiste de l’État Islamique en Irak et au Levant (EIIL) leur a lancé un ultimatum très menaçant. En soutien pour ces chrétiens, comme des dizaines d’autres internautes à travers le monde, ma photo de profil Facebook est actuellement cette lettre arabe. Moi aussi, je suis chrétienne! Et ça me touche beaucoup que tout chrétien disparaisse d’Irak après près de 2000 ans de présence installée en ce pays!

Mais ce n’est pas tout, loin de là! Au Soudan, Meriam Ibrahim, mère de famille condamnée à mort à cause de sa conversion à la foi chrétienne, vient d’échapper à l’exécution en se réfugiant à l’Ambassade américaine, puis en Italie. En Syrie, certains musulmans ont presque honte de leur religion vu toutes les persécutions commises en son nom, selon l’archêveque d’Alep. Et que dire du Nigéria, le pays où 276 lycéennes (chrétiennes et musulmanes) ont été enlevées en avril par la secte Boko Haram qui sévit avec violence dans ces environs? Les églises y sont incendiées, les hommes y sont massacrées, les femmes y sont enlevées ou tuées…

Les chrétiens ne sont pas les seules victimes dans tout cela, il ne faut pas le croire, tout comme les musulmans sont bien loin d’être tous coupables d’atrocités. Mais la discrimination religieuse sévit avec force contre les chrétiens du monde entier. Ne croyez pas que c’est facile d’être chrétien en Chine, en Corée, en Égypte, juste parce que nous, ce que nous connaissons, c’est la civilisation occidentale du XXIe siècle (imparfaite, mais pacifique)!

Mais qu’y faire?N.

Un blogueur français dont je viens de décourvrir les excellents articles s’est posé la question dans son dernier billet: qu’est-ce que je change vraiment en écrivant un simple petit quelque chose sur le web à ce sujet? Quel impact je peux avoir?

Pour ma part, je défendrai d’abord qu’il serait certainement idiot de ne pas en parler de peur que ça ne serve à rien! C’est le premier impact que je peux avoir comme journaliste, comme blogueuse: faire connaitre, pousser à réfléchir… Et par ailleurs, je dois l’avouer: comme j’aimerais pouvoir aller sur place, accompagner mes frères et soeurs dans ces situations des plus souffrantes, témoigner de ce que je peux en constater de mes yeux, avoir quelque chose à y faire pour me rendre utile! Que je voudrais travailler pour Aide à l’Église en Détresse et être envoyée là où personne d’autre ne souhaite aller! Mais ce n’est pas le cas, pas encore, pas maintenant.

En attendant, à travers tout cela, j’ai la chance de croire en la puissance immense de la prière… Alors en communion avec des croyants de différentes religions à travers le monde entier, je prie pour les persécutés d’aujourd’hui.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s