Ma vie comme un pèlerinage

DSCN3215En avril dernier, j’ai participé à un pèlerinage. C’était à l’occasion de la canonisation de Jean-Paul II et de Jean XXIII, avec un groupe du Centre Regina Pacis. Cette expérience a magnifiquement influencé ma vie.

J’étais loin d’être certaine de la pertinence de faire un pèlerinage, mais sentant intérieurement que celui-là était pour moi, j’ai dit oui à l’aventure. Je n’avais plus fait de voyage en tant que simple pèlerine depuis les JMJ de Sydney, en 2008, alors que j’avais 19 ans. Je suis maintenant plutôt habituée à effectuer un travail journalistique à travers mes voyages, et je me demandais donc à quel point un pèlerinage n’était pas une dépense inutile et égoïste… Puis, j’ai découvert ce qu’était vraiment un pèlerinage.

Le Centre Regina Pacis a envoyé aux participants quelques documents de préparation à ce voyage. Un passage particulier de ces informations m’a marquée; on y explique la différence entre un touriste et un pèlerin: « Un touriste? C’est une personne qui s’intéresse aux arts, à la culture et à l’histoire du pays qu’il visite. Un pèlerin? C’est un touriste […] qui se laisse visiter pour mieux visiter. » Je me suis donc donné la mission de vraiment vivre mon voyage comme une pèlerine: à la rencontre de Dieu partout où j’allais, en Le laissant me visiter. Je suis une bien mauvaise touriste, de toute façon: visiter pour voir des lieux les uns après les autres me semble vide, long, voire ennuyeux et même angoissant… Mais aller à la rencontre de mon Seigneur… Ah! Comme Il sait se faire splendide et délicieusement unique aux différents lieux de sa création! Qu’il est bon d’être pèlerin!

DDSCN2754ans ce périple, mon groupe était accompagné par Katia Gagnon comme responsable logistique et le Père Jonh Cannon pour ce qui était de l’accompagnement spirituel. Katia m’a édifiée par son calme et sa gentillesse jusque dans les situations les plus dérangeantes qu’elle pouvait vivre; elle m’a permis de mieux comprendre l’esprit qui doit régner dans un pèlerinage. Le Père Jonh, pour sa part, était d’une grande aide pour apprendre à voir l’oeuvre de Dieu partout où elle peut se glisser, et apprendre à s’en réjouir et s’en émerveiller. Avec eux, j’ai vécu un pèlerinage rempli de l’action du Seigneur et j’ai pu mettre en pratique un grand abandon envers Dieu et en observer les fruits concrets. La veille de la canonisation de nos deux saints, par exemple, enrichie et fortifiée par les jours qui ont précédé et les événements qui les ont marqués, j’ai suivi une impulsion intérieure et suis partie seule vers l’inconnu. Je me sentais guidée par l’Esprit-Saint, et impressionnamment libre! Libre de ma propre volonté, libre de s’il se passerait quelque chose de spécial ou non… Et après un long périple pour essayer (en vain) de rentrer tranquillement à notre lieu de résidence, je me suis retrouvée à nouveau devant le Vatican, entourée de centaines de passants, des pèlerins de différentes nations qui se préparaient à passer la nuit sur place pour attendre la célébration de canonisation du lendemain,10 heures. C’était impressionnant, comme une JMJ intergénérationnelle!

Avec tout ce beau monde qui voulait y être, je ne suis pas parvenue à entrer sur la Place Saint-Pierre pour assister en personne à la célébration des quatre papes (les deux qui se faisaient canoniser et les deux qui les canonisaient, Benoit XVI étant également présent), mais ça ne m’a pas manqué: à la place, au milieu de tout ce monde, j’ai fait la rencontre marquante d’un groupe de Polonais qui étaient venus en campeur pour promouvoir la visite de la région de Cracovie, la région dont Karol Wojtyla (Jean-Paul II) lui-même a été l’archevêque. Des Polonais, il faut dire qu’il y en avait partout dans la ville à l’occasion de la canonisation de « leur » pape! Et je me suis sentie privilégiée de vivre cette célébration historique en leur presence, alors que l’un d’eux était même de Wadowice, le village où a grandi Karol Wojtyla. J’ai même eu le privilège, pendant cette cérémonie, DSC_0737de m’assoir quelques minutes dans la voiture qu’utilisait Mgr Wojtyla pour parcourir la Pologne pendant son épiscopat… (C’est la voiture turquoise, sur la photo!) Un moment de grâce pour moi, pendant lequel, à travers mes larmes, j’ai prié saint Jean-Paul II d’intercéder pour tant de situations et de personnes que je porte dans le cœur!

Je raconte ce moment en particulier de mon voyage parce qu’il n’a pas manqué d’avoir une influence très concrète sur ma vie: c’est de Wadowice que je complète cet article de blogue, dans un séjour d’une durée indéterminée en Pologne. Je m’y suis sentie invitée par Jean-Paul II via ce nouvel ami qui est de son village… Mais c’est le pèlerinage en entier qui m’a profondément marquée: je suis revenue au Québec avec le désir de vivre chaque instant de ma vie à la manière de ce que j’ai appris: en cherchant à rencontrer le Seigneur à chaque instant partout où je vais et dans tout ce que je fais. Déjà, en prenant l’avion vers l’Italie, je me sentais appelée à quitter mon pays, à tout quitter, selon l’appel reçu par Abraham, mon père dans la foi: « quitte ton pays, va vers celui que Je t’indiquerai ». J’étais donc attentive à savoir comment cela devait se faire… quand j’ai été surprise par cette invitation intérieure vers la Pologne. Et sans avoir quelque chose de bien concret à y faire, j’y suis venue en sentant que c’était ma place, ne serait-ce que pour y rencontrer Dieu!

Ma vie sur terre sera bien courte au regard de l’éternité; elle n’est que temporaire, elle est un passage. Elle est un pèlerinage! Eh, bien! Que je la vive en tant que tel! Que je la vive en laissant Dieu me transformer en toute occasion, en laissant ma vie prendre un nouveau tournant à chaque instant, et surtout, en laissant le Seigneur me visiter, pour mieux visiter le monde – ma maison – à mon tour!

Advertisements

2 réflexions sur “Ma vie comme un pèlerinage

  1. Merci pour ce beau témoignage de Foi. Que notre Seigneur bénisse ton cheminement chère Valérie. Tu as toute la vie devant toi.. Amen !!!

  2. Ping : Mes projets pour 2015 | Val Carrier

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s